L’essence du mal

Luca d’Andrea
Denoël

En 2015, lors d’un documentaire dans les montagnes hostiles du Tyrol du Sud, Jeremiah Salinger, réalisateur américain, se retrouve tétanisé par une force inconnue qui l’empêche de réagir rapidement aux événements. Tous les hommes de l’expédition n’y survivront pas et Jeremiah ne peut s’empêcher de penser à cet événement. Lors de discussions notamment avec son beau-père qui est de la région, il entend parler d’un drame survenu trente ans plus tôt : la mort de trois jeunes dans la forêt de Bletterbach, massacrés dans une tempête violente et dont la police n’a pu déterminer l’origine. Ce drame fait écho aux sensations récemment vécu par Jeremiah lors de l’expédition. Il décide alors d’élucider le mystère, à travers un documentaire, malgré les dissuasions des gens du village mais aussi de son beau-père et de sa femme.

Luca Andrea nous plonge dans une aventure passionnante aux accents de surnaturel et pleine de rebondissements. Un policier intéressant, agréable à lire qui ne manque pas d’intrigues. Quelques petits bémols dans certains déroulements décrits de façon plus confuse et qui fragilisent un peu l’ensemble. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s