Tango Fantôme

Tove Asterdal
Rouergue Noir

A Jakobsberg, en Suède, une femme tombe de son balcon du onzième étage.
Tout porte à croire qu’il s’agit d’un suicide : la chute du balcon, les médicaments retrouvés dans l’appartement, le mode de vie de la jeune femme surnommée Charlie, et son obsession à découvrir ce qui est arrivé à sa mère, Ing-Marie, disparue en Argentine en novembre 1977. La police s’apprête à classer l’affaire. Pourtant, certains éléments ainsi que les propos de leur père clochard et du voisin poussent la sœur de Charlie, Hélène Bergman à mener sa propre enquête. Au fur et à mesure Hélène se retrouve à rechercher aussi les causes de la disparition de sa mère.
Sur fond d’enquête entre la Suède et l’Argentine, Tove Asterdal dresse le portrait de trois femmes singulières complètement guidées par leurs émotions : la mère qui a abandonné sa famille et sa vie suédoise pour suivre un homme et épouser le mouvement de résistance en Argentine dans les années soixante-dix / quatre-vingt, la fille aînée, révoltée, ébranlée par la disparition de sa mère et qui s’est laissée aller à une vie chaotique, et une fille cadette dont la vie rangée bascule avec l’annonce du décès de sa sœur.

A travers la plume de Tove Asterdal, on découvre un policier intéressant qui ne manque pas de rebondissements. On apprécie la construction du récit sur une alternance de temps et de lieu entre les années soixante-dix / quatre-vingt et aujourd’hui, entre la Suède et l’Argentine. Le récit gagnerait toutefois en fluidité et dynamisme s’il pouvait être allégé de certaines réflexions qui n’apportent pas de valeur à l’histoire.




Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s